Jean-Louis Desrosiers

Au CHRDL St-Charles Borromée, le 17 février 2017 à l’âge de 91 ans est décédé Monsieur Jean-Louis Desrosiers époux de feu Madame Thérèse Labrèche. Le défunt laisse dans le deuil ses enfants: Marie (Yvon Neveu) , Claire, Lise (feu Serge Robert), Luc (Chantal Brunelle) et Yves. Ses soeurs et frères, Annette et Cécile l’ont précédé, Joseph, Thérèse (feu Lionel Bélanger) , Paul (Louise Desrosiers), Marcel (Huguette Rivest) ,Vianey (feu Ghislaine Tremblay) , Michel (Carmen Beaulieu). Belles-soeurs et beaux-frères: Lili Roy (feu Jean-Paul Labrèche) , Jeannette Labrèche (feu Raymond Aubin) , Madeleine Labrèche (Bernard St-Amour), Solange Roy (Roger Soulières). Ses petits-enfants: Éliane, Audrey, Claudine, Annie, Évelyne, Alexandra, Olivier, Jonathan, Samuel, Gabriel, Vincent, Maude, Jade, Xavier-Louis ainsi que 9 arrières petits-enfants, nièces et neveux. Des dons à la Fondation du CHRDL seront acceptés.

Détail des funérailles

Exposition

St-Ambroise de Kildare

Le de à

Partager l'avis de décès

Sympathies

Laissez un mot aux proches

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous tenons à offrir nos plus sincères condoléances à la famille Desrosiers, plus particulièrement à Luc & Chantal. Malgré la distance, nous sommes de tout cœur avec vous en ce moment de tristesse.

Famille Turcotte - Ile d'Orléans

9 mars 2017

Sincères condoléances à la famille de Luc et Chantal ainsi qu'à leurs fils.

Mathieu Payette & Jean-Paul Payette

3 mars 2017

Je rends un chaleureux hommage à mon frère Jean-Louis qui a travaillé très fort sur la ferme familiale avec un minimum d’outillage, dans des conditions qui nécessitaient énormément de résistance physique, de patience et de courage. Il a accompagné nos parents jusqu’à leur vieil âge et a fondé sa propre famille qu’il a nourrie avec le fruit de son incessant labeur. Jean-Louis était un autodidacte qui lisait régulièrement, s’intéressait aussi bien à la science qu’à la politique ou à l’histoire, se forgeait ses propres opinions qu’il partageait avec clarté et conviction. Je salue en lui l’homme de cœur, le citoyen intègre, le papa dévoué et aimant. Michel 2/03/17

Michel

2 mars 2017